Societé

Ils font l'exotisme des rues de Bangkok, avec le bric-à-brac de leurs étals ambulants allant de la soupe de nouilles aux sex toys. Mais les autorités ont décidé de faire place nette sur les trottoirs de la capitale, menaçant tout un pan de l'économie informelle, pourvoyeur de milliers d'emplois.

Paru le 01/03/2015 à 12:51