Il vole en prison et se retrouve sous les verrous

Fait Divers | Publié le Lundi 12 Fevrier 2018 à 17:46:31 | |
 

BUZZ ACTU

  Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné lundi par défaut un détenu né en 1987 à huit mois de prison ferme et à 360 euros d'amende pour le vol d'un smartphone commis au sein de la prison de Nivelles.

>

 

En décembre 2016, alors que l'homme était détenu à la prison de Mons, il avait été amené à la prison de Nivelles pour un passage devant le tribunal d'application des peines (TAP). Il avait profité de son passage dans un couloir public de l'établissement pénitentiaire pour forcer plusieurs casiers destinés à laisser les affaires personnelles des visiteurs. 

Le prévenu purgeait une peine de trois ans ans pour divers faits, dont un vol avec violence. Une audience du TAP au sein de la prison de Nivelles devait statuer sur sa situation personnelle mais, une fois dans l'établissement, l'intéressé a forcé plusieurs casiers dans un couloir. Une visiteuse s'est aperçue par la suite que ses affaires personnelles avaient été fouillées et que son smartphone avait été dérobé. Le cadenas qui fermait le casier avait été replacé à l'intérieur pour éviter d'attirer l'attention.

Les images de vidéosurveillance visionnées par les enquêteurs ont montré que le prévenu avait bien commis les faits. Lorsque sa cellule a été fouillée à la prison de Mons, le téléphone dérobé à Nivelles a été retrouvé, ainsi que deux autres GSM.

 

                                                     7sur7