Israël: le gouvernement de Netanyahu ne tient plus qu'à un fil

Politique | Publié le Lundi 19 Novembre 2018 à 08:48:06 | |
 

Le ministre de l’Education nationale israélien, Naftali Bennet, doit tenir ce lundi une conférence de presse à 9h30 heure francaise. Il pourrait annoncer sa démission et précipiter par voie de conséquence la chute du gouvernement de Benyamin Netanyahu.  

>

 

C’est ce 19 novembre au matin que le sort du gouvernement israélien devrait être décidé. Les dirigeants du Foyer juif, le parti de l’aile droite de la coalition gouvernementale ont convoqué une conférence de presse. Naftali Bennet l’actuel ministre de l’éducation nationale pourrait, selon son entourage, annoncer sa démission, ce qui ferait perdre du même coup la majorité parlementaire du gouvernement de Benyamin Netanyahu.

 

Ce dernier a annoncé dimanche soir qu’il s’est auto-nommé ministre de la Défense, précisément le poste convoité par Naftali Bennett. « Ce n’est pas le moment de faire tomber le gouvernement. Ce n’est pas le moment de faire des élections. C’est irresponsable », a notamment affirmé le Premier ministre israélien en expliquant que son pays était dans une situation très complexe au niveau de la sécurité.

 

Une prestation tournée en dérision dans la presse israélienne ce matin. Il s'agissait ni plus ni moins d’un discours électoral, estiment nombre de commentateurs. Un discours belliqueux, fait remarquer un éditorialiste qui qualifie Netanyahu de ministre de la guerre. La droite elle taxe le Premier ministre de gauchisme. Il s'occupe de politique au lieu de sécurité, estime un commentateur.