Niger: Trois gendarmes tués dans une attaque près de Niamey

Securité | Publié le Mardi 13 Mars 2018 à 17:45:24 | |
 

Au moins trois gendarmes nigériens ont été tués, dans la nuit de lundi à mardi, lors d’une attaque d’un poste de gendarmerie à Goube, un village situé à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Niamey, a appris Anadolu de source sécuritaire.

>

 

«L’attaque a eu lieu lundi dans la soirée. Il y a trois gendarmes qui ont été tués et un quatrième est grièvement blessé», a indiqué une source sécuritaire, sous couvert d’anonymat, dans une déclaration à Anadolu.

«L’attaque a duré de 21h (20h GMT) à 23h (22h GMT). Les assaillants avaient surpris les gendarmes qui s’apprêtaient à manger», a indiqué Soumaïla Alfari, un habitant du village de Goube, rencontré sur place par Anadolu.

Une présence de plusieurs véhicules de la gendarmerie, équipée d’armes automatiques, et une équipe de la police antiterroriste ont été constatés par le correspondant d'Anadolu sur les lieux.

Jusqu’à mardi, à 10h30 GMT, le gouvernement n’a fait aucune déclaration sur cette nouvelle attaque.

Le village de Goube est situé dans la région de Tillabéry a été plusieurs fois victime d’attaques attribuées aux groupes terroristes opérant dans le Nord du Mali.

Lors du conseil des ministres du 8 mars dernier, le gouvernement nigérien avait décidé de reconduire la mesure d’état d’urgence instaurée dans cette région depuis mars 2018.

«L’effondrement de l’Etat Libyen a entraîné la sanctuarisation du Nord-Mali par des groupes terroristes qui se sont dispersés dans toute la sous-région, particulièrement au Niger dans les régions de Tillabéry et de Tahoua», avait-il expliqué.

La région du Sahel, dont fait partie le Niger, fait face depuis janvier dernier à une montée de la violence armée et à une multiplication des attaques terroristes aussi bien contre les militaires que les civils.

La dernière en date a eu lieu le 2 mars au Burkina Faso faisant 16 morts et plus de 80 blessés. Cette attaque a été revendiquée par un groupe terroriste actif au Mali.

 

Source: aa.com