Une rédactrice en chef de la Bbc démissionne pour protester contre les inégalités salariales

Société | Publié le Lundi 08 Janvier 2018 à 10:15:48 | |
 

« Mon nom est Carrie Gracie, et je suis journaliste à la BBC depuis trois décennies. À grand regret, je quitte mon poste de rédactrice en chef de BBC en Chine afin de parler publiquement de la crise confiance avec mon employeur. » Ainsi débute la lettre ouverte aux téléspectateurs publiée par la journaliste sur son site personnel. Elle proteste contre les inégalités salariales entre les hommes et les femmes dans le service public de l’audiovisuel britannique. Son départ n’est que le dernier d’une série après la publication fracassante du montant des plus hauts salaires de l’entreprise. Deux tiers d’entre eux étaient des hommes.    

>

 

Elle redevient simple présentatrice

Carrie Gracie explique qu’elle ne peut pas continuer à faire correctement son travail de haut niveau tout en continuant à se battre avec ses employeurs pour son salaire. Elle ajoute que deux des quatre rédacteurs en chef internationaux de la BBC -deux hommes- gagnent 50% de plus que les collègues féminines.

 

La journaliste ajoute qu’elle ne veut pas d’argent pour elle-même, mais souhaite simplement que la BBC respecte la loi anglaise sur l’égalité de salaire au travail. Elle ne quitte pas l’entreprise, mais retrouve son poste «de simple présentatrice, où j’espère être payée de façon équitable », explique-t-elle. «La BBC doit admettre le problème, s’excuser et mettre en place des grilles de salaire transparentes. »

 

En réponse, la BBC n’a pu que réaffirmer son engagement pour l’égalité salariale femmes-hommes, et a promis de rendre bientôt publics les salaires des présentateurs de journaux.